Ne pas confondre vacances et pause créative…

Ne pas confondre vacances et pause créative…

Cela fait plusieurs fois que je me fais avoir, mais on ne m’y reprendra plus 😉.

A chaque vacances je me dis que je vais avoir/prendre le temps d’écrire.

Je m’imagine passer des heures, stylo en main, à poser sur du papier les multiples idées que j’ai durant l’année et que je n’ai pas (ne prends pas) le temps de formaliser.

Et ça ne se passe pas comme ça !

Parce qu’en vacances, je visite, je lis et surtout je n’ai pas/plus envie d’écrire ! Du moins pas autour de mon job, de l’entrepreneuriat, de la gestion de carrières…

Et puis je n’ai pas le temps 😉. Je profite de chaque instant pour savourer la différence de rythme, de vue, d’odeurs, de ressentis… Je mets mon corps et ma tête en pause, ailleurs, bref, en vacances !

C’est ainsi que le carnet où j’ai commencé à poser les bases du livre que je veux écrire, mon bloc sur lequel je crée mes articles, la pochette dans laquelle sont stockés ceux déjà écrits ont beaucoup voyagé mais sont revenus dans l’état dans l’état dans lequel ils étaient partis. A part alourdir mes bagages, ils ne m’ont servi à rien 😉.

Donc cette fois c’est décidé, ils ne viendront plus avec moi en vacances !

Et je commence à me dire que mon ordi va sans doute finir par rester à la maison. Parce que je me fixais un autre objectif de vacances : vider mes boites mail de tous les articles et newsletter que je n’ai pas le temps de lire dans l’année. Tout ce qui est là pour m’inspirer (ou pas). Mais comme pour l’écriture, je n’ai pas envie 😉. J’ai préféré prolonger mon temps de plage, sortir à la découverte du coin, appareil photo à la main, lire les livres que j’avais emportés (et pas de développement personnel !)… bref, de vraies vacances. Du coup, l’utilisation de l’ordinateur s’est révélée minimaliste.

Par contre, je ressens le besoin de vraies pauses créatives. Quelques jours régulièrement pour écrire.

Ce ne sont pas des vacances parce que je considère qu’écrire est un travail, même si c’est du plaisir. Mais c’est un temps hors du quotidien, sans clients, sans stratégie, sans marketing… Juste un temps pour mettre en forme tout ce que j’ai envie de transmettre et partager. Il va falloir que je fasse la place dans mon agenda pour ces pauses là 😉.

 

Et vous, comment vivez-vous vos vacances ? Est-ce une vraie coupure ? Qu’en attendez-vous et qu’en retirez-vous ?

Comments

  • Patricia

    Tout comme toi à mes débuts d’entrepreneure, je partais avec des cahiers pour écrire et noter toutes les nouvelles idées qui auraient pu me venir pendant mes vacances.
    Et je ramenais le tout comme je l’avais emmené : VIDE.
    Je me prends donc mon temps de vacances sans travail à faire. Je bulle. Je relâche totalement le corps et l’esprit et je profite de l’endroit où je suis.
    Je vais même installer cette année des temps de vacances dans mon temps de travail. Je ne ressens plus le besoin de me mettre la pression ou l’obligation en quoi que ce soit.
    Quels bienfaits de laisser le mental au repos et de participer à mon quotidien avec plaisir.

    • Hélène THOMAS

      Merci de ton commentaire Patricia. Je pense qu’effectivement, nous avons besoin de plus de temps de vacances, de ressourcement que nous ne le pensons pour être créatives et garder la motivation et l’énergie.

  • Helene R.

    tout à fait d’accord avec toi pour l’aspect rédaction de contenu. Après, comme ma base c’est avant tout des images, formes et couleurs, je profite d’avoir un oeil reposé pour enrichir ma collection d’idées. 🙂

  • Hélène THOMAS

    Merci de ton commentaire Hélène.
    Mon appareil photo est bien sûr le seul objet que je ne renoncerais pas à apporter en vacances. J’aime ces temps d’observation, de découverte et d’émerveillement que j’essaie de capter. Et qui font d’ailleurs ensuite de belles illustrations à mes articles 😉

  • Agnès P

    En te lisant, je me suis encore une fois reconnue !
    Ah… le nombre de fois où je suis partie en w-end ou en vacances avec un dossier, des cours à retranscrire… et revenir en ayant laissé le tout de côté !
    Comme tu le dis si bien, à part avoir alourdi la valise ou encombré le coffre de la voiture… aucun intérêt !
    Maintenant, il est clair que tout reste au bureau… à part des livres « légers » qui complètent la détente 🙂
    Pour moi, les vacances… c’est vendredi soir… yes !
    et l’objectif sera de m’accorder au retour des pauses pour « travailler » sur mon développement d’activités et autres…

    • Hélène THOMAS

      Merci Agnès.
      Belles vacances, on se retrouve à la rentrée !

  • Christine CEBRON

    Merci Hélène pour tes articles toujours ressourçants et inspirants.
    Comme toi , je ne veux plus me donner d’objectif trop précis pour les vacances.
    Mon vrai bonheur: improviser, découvrir, ressentir, avoir des émotions mais non programmées. Laisser mon esprit voyager, se libérer sans contrainte.
    C’est pour cela d’ailleurs que je préfère voir des amis , lors d’un repas, un apéro, pas loin de nos lieux de vacances ( et c’est souvent que nos lieux se croisent, pas de hasard !) mais ne pas forcément partir avec eux .
    Alors je laisse mon PC et je vais essayer ( je dis ça à chaque fois, mais c’est dur) de lâcher un peu plus les réseaux sociaux .
    Allez je vais m’autoriser des photos sur Instagram car ça ce’st chouette et j’aime ce que véhicule une photo .
    La bise Hélène. ET vive les vacances 🙂

    • Hélène THOMAS

      Merci Christine.
      Oui, Insta est super pendant les vacances.
      Ressource toi bien 😉

  • Sarah

    À mince mais ça ne m’arrange pas du tout ça !
    Car moi aussi je compte bien cette année partir la fleur au fusil avec mon carnet pour noircir les pages de mon précieux livre maléfique.
    Pour moi les vacances ne sont pas des vacances si tu bosses,
    donc cette année je noie mon ordinateur au fond de l’eau avant de partir,
    et mon smartphone avec.
    Nous verrons bien si en backstage je considère l’écriture comme du boulot… ou pas !
    C’est épuisant pour les créatifs de ne pas mettre en pause sont cerveau pédalant,
    je suis certaine que cette TO DO NOT TO DO, générera encore plus d’idées et d’ateliers enrichissants.
    Cela annonce très certainement une belle rentrée.
    À bientôt.

    • Hélène THOMAS

      Merci Sarah. Hâte de voir si tu as écrit……..ou pas pendant tes vacances 😉
      Profite bien.

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *