Entrepreneur(e)s : Comment faire financer vos formations ?

Entrepreneur(e)s : Comment faire financer vos formations ?

Cher(e) entrepreneur(e), savez-vous que vous pouvez vous faire financer mes accompagnements/formations ?


Je constate régulièrement que beaucoup d’entrepreneur(e)s ne savent pas qu’ils cotisent à un organisme ce qui leur donne droit à une prise en charge annuelle de certaines formations.

Plusieurs situations se présentent en fonction de votre statut :

 

  • Vous êtes en SARL/EURL/Micro-entreprise inscrit au registre du commerce:

Vous cotisez à un FAF (Fond d’Assurance Formation) qui est soit le FIFPL soit l’AGEFICE en fonction de votre code NAF. Pour le savoir, vous « recevez » tous les ans une attestation de contribution URSSAF. J’ai mis « recevez » entre guillemets parce qu’il faut aller la télécharger sur votre compte URSSAF 😉

Cette contribution vous donne droit à une prise en charge annuelle allant de 500 à 1200 euros en fonction de votre code NAF et des années.

Mais en plus, vous avez droit à un budget de 1500 euros pour faire un bilan de compétences, ce qui peut vous permettre de faire un point sur votre situation, de repenser votre stratégie et de repositionner votre entreprise dans les périodes de doute, de changement ou d’envie de tout planter 😉

Ces droits sont accessibles après un an d’inscription au registre du commerce.

Je vous invite donc à :

  • Aller sur votre compte URSSAF vérifier à qui vous versez cette contribution
  • Aller sur le site de votre FAF pour vérifier les conditions de prise en charge
  • Me contacter pour voir lesquels de mes accompagnements/formations vous pouvez vous faire financer😉

 

  • Vous êtes en SAS/SASU, vous êtes donc salarié :

Votre entreprise cotise alors à un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) comme toutes les entreprises ayant au moins un salarié.

Cet OPCA est fonction du secteur d’activité de votre entreprise.

Vous rentrez alors dans le « régime » de tout salarié, votre compte CPF est alimenté tous les ans et c’est à partir de lui que vous pouvez demander des prises en charges de formations.

 

  • Vous êtes artisan, deux types de situation se présentent :

  • S’il s’agit d’une formation technique ou de gestion spécifique à votre métier ou à votre activité, vous devez vous adresser directement au FAFCEA (Fonds d’Assurance Formation des Chefs d’Entreprises Artisanales)
  • Pour toutes les autres formations transversales (c’est-à-dire celles qui peuvent s’appliquer à différentes professions, comme par exemple la gestion comptable ou les langues étrangères), vous adressez votre demande au Conseil de la Formation de la Chambre Régionale de métiers et de l’Artisanat dont dépend votre entreprise.

 

Et, cerise sur le gâteau pour tous (sauf les micro-entreprises), vous bénéficiez d’un crédit d’impôts dont le montant maximal est de 40*taux horaire du SMIC ce qui fait pas loin de 400 euros. Demandez à votre comptable de faire la déclaration au moment de votre bilan !

Vous n’avez donc plus aucune excuse pour ne pas vous former ou vous faire accompagner ! Je vous invite à me contacter, vous serez entre de bonnes mains !

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *