Comment mon projet de changement de lieu de vie est devenu réalité.

Comment mon projet de changement de lieu de vie est devenu réalité.

Il y a un an, j’ai vendu ma grande maison en région parisienne.

Mes 3 garçons avaient quitté le nid et tous ces m² me devenaient inutiles.

J’ai, depuis longtemps, émis le souhait, l’envie, la volonté de partir vivre dans le Sud.

Je me considère comme une fille du Sud, même si j’ai la peau blanche d’une blonde. Mais j’aime le soleil, le lumière vive et la mer chaude.

Mes origines maternelles ont leurs racines « de l’autre côté de la Méditerranée ». J’ai passé toutes mes vacances d’été en Espagne puis en Corse. J’ai donc été « élevée » au plaisir bleu et jaune.

Donc ma maison vendue et mes fils autonomes, je pouvais réaliser mon rêve : partir vivre au soleil !

Je me suis tout d’abord mise en quête du lieu.

Quel département allait le mieux me correspondre ? Où serais-je le plus en phase avec mon idéal ?

Après diverses recherches, réflexions, comparaisons, j’ai jeté mon dévolu sur le Var.

Mais dans un premier temps, je ne me suis pas autorisée ce que je voulais vraiment : « le bord de mer ».

Je pensais « ne pas le mériter ». Que ce n’était pas pour moi. Que je n’avais pas droit à ce « luxe ».

J’ai donc commencé à chercher plus dans les terres. Comme dans mes critères il y avait aussi « une ville relativement importante » m’offrant des possibilités de réseautage, de sorties culturelles et de shopping, je me suis tournée vers Brignoles.

C’était un choix « raisonnable ».

Mais ce n’était pas vraiment « mon choix », celui de mon cœur mais plutôt celui de la tête !

Je me suis alors souvenue comment j’avais acheté ma maison précédente. J’avais aussi des critères précis et des critères « de rêve ».

De la même façon que cette fois, je ne m’étais pas, dans un premier temps, autorisée à avoir celle qui les regroupait tous.

Un « je n’y ai pas droit » m’avait fait signer un compromis pour une maison « raisonnable ».

Mais l’Univers, assez joueur mais surtout à mon écoute, a mis sur ma route LA maison. Celle qui répondait aux critères de raison et aussi à ceux du cœur.

En me remémorant cela, je me suis dit « Et si je faisais confiance à l’Univers ? ».

Puisque il a su m’entendre et répondre à mes souhaits une première fois, pourquoi pas une deuxième.

C’est ainsi que j’ai abandonné Brignoles pour Hyères et ses environs.

Et j’ai trouvé « ma pépite ».

L’appartement qui me permet de me projeter dans une nouvelle vie plus en accord avec ce que j’aime.

Vous vous demandez peut-être pourquoi je vous raconte tout cela.

Parce que je pense, avec cette aventure, avoir compris le principe de l’intention qui provoque l’attraction.

L’intention n’est pas un vœu pieux.

L’intention n’est pas une envie à laquelle on ne croit pas.

Pour qu’une intention se transforme en attraction, il faut s’autoriser cette transformation.

Il faut y croire, pour de vrai, intimement et profondément.

L’intention n’est pas « Ah si je pouvais avoir ça » mais « Je veux ça, je sais pourquoi et je le mérite ». « Je peux l’avoir ».

Ce n’est pas attendre un miracle, comme jouer au loto en sachant au fond de soi qu’on a aucune chance de gagner ».

L’Univers n’est pas une bonne fée qui apporte ce auquel on ne croit pas !

L’Univers met sur notre chemin ce que nous nous autorisons à avoir, au plus profond de nous et en toute honnêteté.

Et vous, quel est votre projet, le rêve que vous pourriez réaliser en y croyant et vous autorisant sa réussite ?

Add your comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *