10 ans déjà !

10 ans déjà !

J’ai créé LNRJ il y a 10 ans ce mois-ci.

J’allais avoir 50 ans et était salariée dans une maison de l’emploi.

J’y accompagnais les cadres et les jeunes diplômés dans la construction de leur projet professionnel.

Cette création a fait suite à un licenciement et une prise de conscience de ma valeur principale : La liberté.

Mon métier d’accompagnatrice était le fruit d’une reconversion effectuée 7 ans plus tôt.

C’était la réalisation d’un projet murement réfléchi et basé sur une mission : Aider les personnes à trouver puis prendre la place pro qui correspond à leur personnalité et situation en se basant sur une connaissance de soi approfondie.

Je savais ce que je voulais apporter et comment.

J’avais construit une méthode à partir de ce que j’avais moi-même vécu lors de ma reconversion.

J’avais ma conviction profonde que la bonne place est celle où nos talents sont utilisés, nos moteurs alimentés, nos besoins satisfaits ce qui permet d’être efficace dans le plaisir.

Et je ne pouvais (voulais) pas être obligée de suivre des règles auxquelles je n’adhérais pas et faire rentrer tout le monde dans le même moule.

Je ne voulais pas simplement aider les gens à refaire un CV, une lettre de motivation pour chercher un job qui ne leur correspondait pas.

Je voulais les aider à se connaitre, à découvrir ce qu’ils voulaient vraiment puis à construire le chemin pour y arriver.

Et j’ai compris que ce ne serait pas possible dans une structure dont le seul curseur était les chiffres et non l’humain.

J’avais déjà songé à être entrepreneure, indépendante, mais maman solo de 3 enfants, j’avais eu peur.

Comme beaucoup, ma sécurité financière est passée avant ma satisfaction professionnelle.

Mais lorsque ce licenciement est arrivé, j’ai pris ça comme le signe qu’il était temps de me lancer.

J’ai compris l’évidence de mon besoin de liberté, bien au-delà de l’autonomie dont j’avais souvent bénéficié en tant que salariée.

Je voulais accompagner les personnes avec MA méthode, qui avait déjà fait ses preuves et sans contraintes ni injonctions extérieures.

J’ai donc sauté le pas et ai créé LNRJ, pour le meilleur et pour le pire 😉

Promis, je vous raconte dans un prochain article, de quoi ces 10 ans ont été faits !

Add your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *